2 années
0 0

Obama plaide en faveur des droits de l’homme au Vietnam.

Rédigé par
Barack Obama parle droits de l'homme au Vietnam

Obama envoie un message concernant les droits de l’homme au gouvernement vietnamien.

Barack Obama a loué mardi la solidité des liens entre les Etats-Unis et le Vietnam, anciens pays ennemis, et prononcé, dans ce pays à parti unique, un vibrant plaidoyer en faveur de la démocratie.

« Je viens ici, conscient du passé, de notre histoire difficile, mais tourné vers l?avenir », a lancé M. Obama, troisième président américain à se rendre au Vietnam depuis la fin de la guerre en 1975. Il avait symboliquement débuté sa visite lundi par l’annonce de la levée de l’embargo sur les ventes d’armes au Vietnam.

« Garantir les droits n’est pas une menace pour la stabilité » d’un pays, a lancé le président américain dans un discours, très applaudi, prononcé à Hanoï devant plus de 2.000 personnes et retransmis en direct à la télévision.

Il a fait valoir son point de vue dans un discours prononcé devant des milliers de personnes à Hanoï, un jour seulement après avoir rencontré les dirigeants vietnamiens.

Le président a déclaré : « Les nations obtiennent de meilleurs résultats lorsque les droits universels sont respectés ». Il a ajouté que les pays prospéraient lorsqu’ils adoptaient la liberté d’expression, de parole et de réunion.

Le président a transmis le même message lors d’une réunion organisée avec des groupes de la société civile. Obama a déclaré que l’on avait empêché certains militants d’assister à la réunion.

Il a également dit : « On a empêché plusieurs autres militants qui avaient été invités de venir ». « Certaines personnes trouvent qu’il est très difficile de se rassembler et de s’organiser de manière pacifique autour d’enjeux qui leur tiennent à cœur. »

Le président n’a pas précisé qui a empêché les militants d’assister à cette réunion, mais a fait cette annonce au gouvernement du Vietnam.

« J’espère que le gouvernement du Vietnam reconnaîtra ce que nous avons reconnu et ce que de nombreux pays du monde entier ont reconnu, c’est-à-dire qu’il est très difficile de prospérer dans cette économie moderne, si vous n’avez pas entièrement libéré le potentiel de votre peuple », a-t-il affirmé.

Assise juste à côté du président Obama se trouvait la chanteuse et compositrice Mai Khoi – reconnue comme étant la « Lady Gaga du Vietnam ».

Mai Khoi

Elle a tenté de se présenter à l’élection de l’Assemblée nationale la semaine dernière, mais a été écartée des urnes.

Bob Woodruff d’ABC s’est entretenu avec Khoi avant sa rencontre avec le président.

Elle déclare : «J’utilise ma musique pour influencer les gens à promouvoir la démocratie et les droits de l’homme».

Article Tags:
Article Categories:
Entertainment

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title