2 années
1 0

Le comedien Bill Cosby avoue avoir drogué une femme pour des rela­tions sexuelles

Rédigé par
Bill Cosby

Cosby a admis avoir continuellement resservi de l’alcool et de la drogue à des adolescentes avant d’avoir des relations sexuelles avec celles-ci. Il a également avoué qu’une agence de mannequins lui envoyait régulièrement des filles, selon des documents judiciaires récemment rendus publics.

L’humoriste a déclaré qu’à un moment donné dans sa carrière, l’agence lui fournissait « cinq ou six » jeunes femmes chaque semaine, selon des dépositions qu’il a faites en 2005 et 2006 pour un procès.

Parmi d’autres révélations faites par Cosby lors d’interrogatoires menés par les avocats d’Andrea Constand, qui prétend qu’il l’a agressée sexuellement en 2004, on retrouve la description d’une rencontre avec un modèle de 19 ans, nommée Thérèse Picking, datant de 1976.

Il a affirmé qu’il avait donné du Quaalude à Picking, qui s’appelle aujourd’hui Therese Serignese.

« Elle a commencé à planer, comme on disait en ce temps-là », a déclaré Cosby.

L’avocate de Constand a demandé si Serignese avait consenti à avoir des relations sexuelles.

Il a répondu :« Je ne sais pas. Cela remonte à quelle année dites-vous? 197[6] ? ». « J’ai rencontré Mme Picking à Las Vegas. Elle est venue me voir en coulisse. Je lui ai donné du Quaalude. Nous avons eu un rapport sexuel. »

Cosby a indiqué qu’il avait payé Serignese par le biais de ses représentants chez William Morris pour qu’elle se taise.

Il a admis qu’il fallait qu’il empêche au moins une personne de découvrir la vérité.

« Mme Cosby », a-t-il-dit.

Les aveux faits dans les dépositions de 2005 et 2006 ont été dévoilés un jour avant que Cosby, 78 ans, comparaisse devant un tribunal lors d’une audience préliminaire pour une affaire d’agression sexuelle suivant les allégations formulées par Mme Constand, qui est aujourd’hui âgée de 43 ans.

Dans la déposition, Cosby reconnaissait avoir donné des pilules à Constand, puis à une employée de son alma mater, la Temple University à Philadelphie.

« Je ne l’entends pas dire quoi que ce soit… Et donc, je continue et je vais dans la zone qui se situe entre l’autorisation et le refus » a-t-il déclaré.

Cosby a également rappelé que de nombreux modèles lui étaient envoyées chaque semaine par une agence, dont il n’a pas cité le nom. Il n’a pas dit quand les rencontres avaient eu lieu et n’a identifié aucune des femmes.

Cependant, il a décrit une femme, de 18 ou 19 ans, qui est venue à son domicile en 2000 pour parler de sa carrière d’actrice. Il a également dit qu’il avait sorti une bouteille de lotion.

« Ultérieurement, vous lui avez demandé de vous masturber avec de la lotion, n’est-ce pas ? », lui a demandé l’avocate de Mme Constand.

« Oui », a-t-il admis.

On a demandé à Cosby : « [Elle] a utilisé la lotion pour frotter votre pénis et vous faire éjaculer? »

« Bingo », a-t-il répondu.

Dans un autre dossier, impliquant une jeune fille de 19 ans à New York, Cosby a reconnu lui avoir donné de l’alcool et lui avoir massé le dos. Il a insisté sur le fait qu’ils n’étaient pas allés jusqu’à avoir des relations sexuelles.

Lundi, la Cour suprême de Pennsylvanie a rejeté la demande de Cosby de retarder l’audience préliminaire.

Article Tags:
·
Article Categories:
Entertainment

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title